Pour une recapitalisation durable et pérenne de la CPEG: OUI à la loi 12404

Le 19 mai prochain, les Genevoises et Genevois seront appelés à se prononcer sur trois objets de votation liés à la recapitalisation de la Caisse de pension des employés de l'Etat de Genève, la CPEG.

 

Cette recapitalisation est nécessaire pour que les retraités de la fonction publique puisse continuer à percevoir leur rente de deuxième pilier.

 

Pour procéder à cette recapitalisation, le peuple a le choix entre deux loi, la loi 12404 et la loi 12228.

 

Le PDC soutient sans réserve la Loi 12404 du Conseil d’État car elle assure le refinancement de la CPEG (4,6 milliards), la sauvegarde des rentes et les intérêts des contribuables.


Elle amène des réformes structurelles indispensables pour assurer la solidité de la CPEG:


– Le passage à la primauté des cotisations, les prestations dépendant directement des cotisations versées.


– Une répartition plus équitable des cotisations entre employeur et employé·e·s.


La CPEG correspondra ainsi aux standards de presque toutes les caisses de prévoyance de ce pays. Des mesures d’accompagnement (1 milliard de francs) sont prévues pour limiter les baisses de prestations à 5% en moyenne.


Dire oui à la Loi 12404, c’est éviter au contribuable d’alimenter un puits sans fond et garantir les rentes des assuré·e·s!